Covid-19. L’Afrique a droit aux vaccins au même titre que les autres continents

De nombreux médias et des représentants de l’industrie pharmaceutique jugent que la pandémie de Covid-19 a relativement épargné l’Afrique, déplore cette journaliste scientifique. Dans une tribune publiée par le magazine sud-africain The Continent, elle affirme que de nombreux indices laissent présager le contraire.

Face au continent africain couvert de plaques mortuaires dénombrant les victimes du Covid-19 en Afrique du Sud (84 327 morts au 11 septembre 2021), en Égypte (16 836) ou au Kenya (4 864), le PDG des laboratoires Pfizer, mains jointes et yeux fermés, affirme que l’envoi de vaccins en Afrique serait “un gâchis” en une du magazine sud-africain The Continent. Le dessin satirique illustre la “fiction dangereuse et profondément ancrée”, véhiculée par “de nombreux médias et l’industrie pharmaceutique”, selon laquelle l’Afrique serait relativement épargnée par la pandémie, estime l’hebdomadaire.

Selon la journaliste scientifique Laura López González, le monde occidental exploiterait la carence des données sanitaires disponibles pour s’autoconvaincre que le continent sortirait relativement indemne de la “période la plus sombre de ce siècle”​. Ce préjugé, qu’attestent les comparaisons internationales et qu’a toutefois nuancé la presse, évoquant notamment les milliers de morts en Afrique du Sud, servirait aux pays du Nord pour justifier les faibles volumes de vaccins envoyés aux pays du Sud.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles