Covid-19 : l'épidémie est-elle vraiment en train de ralentir ?

Des signaux encourageants laissent entrevoir une légère amélioration sur le plan de l'épidémie de Covid-19. D'abord, le nombre de nouveaux cas diminue très faiblement. Sur les prélèvements du 10 au 16 avril, 32 809 cas quotidiens en moyenne ont été enregistrés, soit une baisse de 1,2%. Ce fléchissement est toutefois à relativiser, car depuis la fermeture des écoles, collèges et lycées, le dépistage a diminué. Un nombre de personnes en soins critiques qui reste élevé Les hospitalisations sont elles aussi en légère baisse, avec une diminution de 0,2% en sept jours, sauf dans les services de réanimation. Dans ces derniers, s'il n'y a pas d'amélioration, il n'y a pas non plus d'aggravation. Le nombre de personnes en soins critiques s'élevait à 5 970 du 13 au 19 avril, soit une augmentation de 0,9%. Ce niveau reste donc élevé, mais à peu près stable depuis plusieurs jours. Dans cette situation, le calendrier des réouvertures scolaires est maintenu : la rentrée a été fixée au 26 avril pour les crèches, maternelles et primaires. Les collégiens et des lycéens retourneront quant à eux en classe le 3 mai. Une réouverture qui entraînera toutefois une reprise de l'épidémie, selon Mircéa Sofonea, épidémiologiste à l'université de Montpellier (Hérault).