Covid-19 : comment l'épidémie a explosé en moins d'un mois

Par Thibaut Déléaz
·1 min de lecture
La région Auvergne-Rhône-Alpes apparaît comme le nouvel épicentre de l'épidémie. Lyon, comme ses voisines Saint-Étienne et Grenoble, fait partie des villes les plus touchées (photo d'illustration).
La région Auvergne-Rhône-Alpes apparaît comme le nouvel épicentre de l'épidémie. Lyon, comme ses voisines Saint-Étienne et Grenoble, fait partie des villes les plus touchées (photo d'illustration).

L'épidémie de Covid-19 est-elle en train de déraper ? Le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, le reconnaît sur RTL : « On avait prévu qu'il y aurait cette deuxième vague [?], mais nous-mêmes sommes surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer depuis quinze jours. » D'ici mercredi 28 octobre, l'exécutif doit annoncer un durcissement des mesures pour tenter de reprendre le contrôle, qui pourrait aller d'un allongement du couvre-feu à un nouveau confinement.

Mis en place il y a près d'une semaine et demie dans huit métropoles et l'Île-de-France, puis élargi à 54 départements le week-end dernier, le couvre-feu devait permettre de ralentir la progression de l'épidémie. Ses premiers effets devaient être mesurés dans les prochains jours, mais face à une telle envolée des cas, la mesure est insuffisante aux yeux de nombreux médecins, qui appellent à un reconfinement.

Lire aussi Covid : le reconfinement n'est plus tabou

Le virus s'étend autour des métropoles

La carte du taux d'incidence (le nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) par commune, partagée par Santé publique France, permet de visionner cette explosion éclair de l'épidémie. Plus une commune est foncée, plus le taux d'incidence y est élevé. Le 2 octobre, on voit que le virus circule surtout dans les métropoles. Lyon, Toulouse, Paris, Saint-Étienne, Grenoble, Lille? Les villes qui seront les premières soumises au couvre-feu deux semaines plus tard affichent [...] Lire la suite