Covid-19 : légère décrue de l'épidémie fin avril-début mai

franceinfo
·1 min de lecture

Premier signe encourageant de la situation sanitaire : le taux de reproduction du coronavirus est inférieur à 1 dimanche 2 mai, il est de 0,9. C’est le nombre de personnes infectées par un malade. Le nombre de contaminations est de 24 500 par jour en moyenne. La baisse est de 19% sur une semaine alors qu’il y a trois semaines le nombre de cas frôlait les 40 000.

Les hôpitaux un peu moins saturés

Cette amélioration concerne aussi le taux d’incidence, passé de 410 cas pour 100 000 habitants le 12 avril au niveau national à 256 cas début mai. Le nouveau seuil d’alerte fixé à 400 par le gouvernement est dépassé dans seulement trois départements : la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise et le Val-de-Marne.

Le nombre de patients hospitalisés en soins intensifs et en réanimation a légèrement diminué, passant en dessous du seuil des 6 000, à 5 585 (-6,6%), dimanche 2 mai. Ce niveau est cependant encore trop élevé pour rassurer les soignants. Le nombre total de lits occupés par les malades du Covid-19 est de 28 818, une diminution de quasiment 5% sur une semaine. Près de 24% des Français ont reçu une dose de vaccin.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi