Covid-19 : l'Écosse se reconfine, Boris Johnson va annoncer de nouvelles restrictions

·2 min de lecture

L’Écosse entre de nouveau en confinement lundi soir à partir de minuit en raison de la propagation rapide de la nouvelle variante de coronavirus qui sévit au Royaume-Uni. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, doit s'exprimer dans la soirée à la télévision pour annoncer de nouvelles restrictions en Angleterre face à l'envolée des cas d'infection.

Nouveau tour de vis outre-Manche. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, doit annoncer, lundi 4 janvier à 20 h locales (et GMT), de nouvelles restrictions en Angleterre face à l'envolée des cas de Covid-19, qui a suscité des appels à un strict confinement, selon Downing Street.

"Le Premier ministre est clair sur le fait que de nouvelles mesures doivent désormais être prises. (...) Il va les annoncer ce soir", a indiqué son porte-parole.

L’Écosse, quant à elle, est de nouveau entrée lundi en confinement, la Première ministre Nicola Sturgeon ayant instauré une obligation légale de rester chez soi à partir de minuit, pour contenir la propagation d'une variante hautement transmissible du coronavirus.

La situation sanitaire est plus préoccupante qu'en mars dernier, a-t-elle souligné, la nouvelle variante du coronavirus, plus contagieuse de 70 %, représentant près de la moitié des nouveaux cas en Écosse.

"Avec cette nouvelle variante, le virus vient d'apprendre à se propager beaucoup plus vite et a très certainement accéléré son rythme au cours des deux dernières semaines", a déclaré Nicola Sturgeon devant le Parlement écossais.

"Il n'est pas exagéré de dire que je suis plus préoccupée par la situation à laquelle nous sommes confrontés maintenant que je ne l'ai été depuis le mois de mars", a-t-elle ajouté.

D'après The Times, les nouvelles restrictions devraient vraisemblablement rester en vigueur jusqu'au printemps et la réouverture des écoles va être repoussée au 18 janvier.

Avec AFP et Reuters