Covid-19: Julien Doré en meeting, Grand Corps Malade candidat.... le ras-le-bol des musiciens

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
DR
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Grand Corps Malade
    Slameur, poète, auteur-compositeur-interprète et réalisateur français
  • Julien Doré
    Auteur-compositeur-interprète et musicien français

De nombreux artistes dont Julien Doré et Grand Corps Malade ont protesté avec humour contre l'instauration de jauges et l'interdiction des concerts debout pour freiner la pandémie de Covid-19. 

«En meeting», «Je suis candidat aux élections présidentielles, tous mes meetings sont maintenus», «Je me présente en tant que président de la République». A défaut de pouvoir chanter devant des salles pleines et des fans debout, Julien Doré , Grand Corps Malade et Eddy de Pretto ont faire preuve d'ironie, lundi soir, après l'annonce des nouvelles mesures pour freiner la pandémie de Covid-19.

Le Premier ministre Jean Castex a en effet annoncé le retour des jauges, fixées à 2.000 personnes maximum en intérieur et 5.000 en extérieur pour une durée de trois semaines. Le gouvernement serre aussi la vis sur la consommation d'aliments et de boissons dans des lieux publics. Dès la semaine prochaine, elle «sera interdite dans tous les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs, y compris longue distance», a indiqué le Premier ministre lors d'une conférence de presse à Matignon. Enfin, les concerts debout seront interdits. «Les secteurs économiques impactés par les décisions que la situation nous commande de prendre seront indemnisés dans le cadre de concertations qui seront sans délai conduites par le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire», a ajouté Jean Castex. Mais cette dernière déclaration ne suffit pas pour les professionnels du secteur culturel déjà lourdement handicapé.

Le concert test avait pourtant été une réussite

«On a bien conscience de ce qui se passe avec la crise sanitaire, mais on a joué le jeu du pass sanitaire depuis cet été - et on jouera celui du pass vaccinal - et on a joué le jeu du masque. C'est terrible. Nous n'avons pas été consultés»,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles