Covid-19: Johnson forcé de s'isoler alors que l'Angleterre lève ses restrictions

·2 min de lecture

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a lancé une étape majeure du déconfinement au Royaume-Uni aujourd'hui. Une décision controversée alors que lui-même est cas contact et placé à l'isolement.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, cas contact et à l'isolement, a appelé dimanche 18 juillet à la "prudence" à la veille de la levée des restrictions liées à la pandémie en Angleterre, en pleine flambée des contaminations. Le Covid-19 a fait plus de 128.600 morts au Royaume-Uni où les contaminations montent en flèche depuis des semaines, avec au total plus de 585.000 cas recensés depuis le 1er juillet. Le pays est le plus touché en Europe en nombre de cas, dépassant le seuil des 50.000 nouvelles contaminations quotidiennes vendredi 16 et samedi 17 juillet.

Boris Johnson a malgré tout assuré que c'était le "bon moment" pour procéder à cette étape majeure du déconfinement, rebaptisé "Jour de la liberté", tout en appelant la population à la vigilance. "S'il vous plaît, soyez prudents", a-t-il plaidé dans une vidéo postée sur son compte Twitter dans laquelle il souligne l'"extrême contagiosité" du variant Delta du virus.

Johnson, cas contact

Le Premier ministre est contraint de s'isoler jusqu'au 26 juillet après avoir été en contact avec le ministre de la Santé Sajid Javid, qui a annoncé samedi 17 juillet être positif au Covid-19. Boris Johnson "continuera à mener des réunions avec les ministres à distance", depuis Chequers, la résidence de campagne des chefs de gouvernement, au nord-ouest de Londres, a indiqué le porte-parole de Downing Street.

Ce porte-parole avait indiqué dans un premier temps que Boris Johnson et son ministre des Finances Rishi Sunak, également cas contact, échapperaient à un isolement complet en raison de leur participation à un "programme pilote de dépistages quotidiens" qui "leur permet de continuer à travailler depuis Downing Street". Toutefois, devant l'indignation provoquée par cette annonce, l'opposition dénonçant un gouvernement "au dessus des lois", Downing Street est revenu en arrière et a finalement annoncé que les deux hommes observeront bien leur période d'isolement.

Keir Starmer, chef du Parti travailliste, a dénoncé sur T[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles