Covid-19 : la jeunesse est la génération qui souffre le plus du confinement et la plus pénalisée par l'épidémie, selon notre sondage

franceinfo
·1 min de lecture

C'est une année 2020 compliquée pour les jeunes, notamment avec les dernières restrictions sanitaires mises en place pour stopper l'épidémie de Covid-19. Pour 57% des 15-30 ans le nouveau confinement décidé le 28 octobre est "difficile à vivre", selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 19 novembre. C'est 11 points de plus que pour l'ensemble des Français qui à 46% le jugent difficile à vivre.

Plus de cours à l’université, plus de petits boulots, ni de soirées entre amis. Pour la jeunesse, la quasi-totalité des activités d'avant confinement manquent. Ils sont ainsi 78% à regretter beaucoup ou assez les réunions de familles, les soirées chez les amis (76%), les sorties dans les bars et restaurants (69%) ainsi que la vie culturelle (65%). Près d’un jeune sur deux (45%) est même affecté dans sa vie amoureuse et sentimentale. Ne plus pouvoir se rendre à l'école ou à la fac manque à 59% aux élèves et étudiants tandis que 36% des jeunes actifs regrettent de ne plus se rendre au travail.

Et la jeunesse a subi de plein fouet la situation, Ils sont 51% à reconnaître une baisse du pouvoir d'achat depuis le début de la crise sanitaire, et 45% ont vu un stage ou (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi