Covid-19 : Jean Castex ne devrait pas annoncer d'allégement du confinement

·2 min de lecture

La conférence de presse du chef du gouvernement est prévue à 18h, après le rituel désormais hebdomadaire du conseil de défense, qui devrait rendre d'ultimes arbitrages dans la matinée. 

Le statu quo devrait prédominer jeudi à l'heure où Jean Castex doit tenir un point d'étape sur le reconfinement, malgré les appels de commerçants à plus de souplesse et des interrogations sur un éventuel durcissement des restrictions pour les lycées.

La conférence de presse du chef du gouvernement est prévue à 18h, après le rituel désormais hebdomadaire du conseil de défense, qui devrait rendre d'ultimes arbitrages dans la matinée.

Mais deux semaines seulement après avoir ordonné un nouveau confinement, l'exécutif a fait savoir qu'il était encore "trop tôt" pour en évaluer pleinement ses effets sur la situation épidémique, même si le ministre de la Santé Olivier Véran avait évoqué des "frémissements" positifs.

Lire aussi : Véran à Match : "Inimaginable de voir des salles des fêtes remplies au réveillon"

"La baisse n'est pas suffisamment forte et on n'a pas suffisamment de recul pour savoir si ce n'est que conjoncturel ou tendanciel", explique-t-on dans l'entourage du Premier ministre en évoquant donc un exercice "surtout pédagogique" jeudi après-midi.

Lire aussi :60% des Français ont transgressé les règles du reconfinement

Même s'il dit constater "un petit ralentissement" de la propagation de l'épidémie, Jean Castex insiste dans le Monde sur le fait que "ce n'est certainement pas le moment pour desserrer la bride".

Au moment d'annoncer le reconfinement, plus souple que celui adopté lors de la première vague au printemps, Emmanuel Macron avait donné rendez-vous aux commerçants mi-novembre afin d'évaluer une possible réouverture des magasins. Mais le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a fermé la porte mercredi à un changement "à ce stade", tout en disant "comprendre" la "détresse" des(...)


Lire la suite sur Paris Match