Covid-19: le Premier ministre Jean Castex sous le feu des critiques

·1 min de lecture

Face à l'épidémie de Covid-19 en France, de nouvelles restrictions sont annoncées pour Paris, comme la fermeture des commerces après 22 heures, alors que le Premier ministre Jean Castex est sous le feu des critiques.

« On se rend compte qu'il n'est pas fait pour faire ça », lâche, dépité, un influent député de la majorité après les couacs de ces derniers jours. Trop technocratique, pas assez politique, Jean Castex est jugé durement par certains marcheurs qui en sont venus à regretter son prédécesseur, Édouard Philippe.

Des critiques se font jour aussi au sein même du gouvernement. Certains pensent déjà à l’après-Castex. Ce qui agace un cadre de la majorité : « Faire des conjectures sur le remplacement du chef du gouvernement de la part des ministres est irresponsable en pleine crise sanitaire ». Mais cette même source le reconnaît, les derniers jours « ont donné le sentiment que le gouvernement navigue à vue ».

Des décisions contestées

Jean Castex a en effet vu sa décision de fermer les petits commerces contestée sur le terrain par des commerçants et des maires. Le porte-parole du gouvernement a annoncé par erreur le retour du couvre-feu, obligeant le Premier ministre à le corriger.

Et puis sa majorité à l’Assemblée nationale s’est fait piéger par l’opposition et a dû s’y reprendre à deux fois pour faire passer la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’en février. Le pilotage du reconfinement ne se passe pas pour le moment comme le voudrait le Premier ministre.