Covid-19 : "J’aurais dû me faire vacciner", les regrets d’un Américain avant son décès

·1 min de lecture
60,6 % des adultes américains sont désormais entièrement vaccinés contre le virus.

À 39 ans, Micheal Freedy a succombé au Covid-19 en moins de deux semaines. Sa fiancée encourage à la vaccination.

Les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence de santé publique des États-Unis, rapportent que 60,6 % des adultes américains sont désormais entièrement vaccinés contre le Covid-19. Pourtant, comme partout dans le monde, certaines personnes restent réticentes à la vaccination. Avec des conséquences parfois dramatiques.

La presse américaine relaye l’histoire de Micheal Freedy. Ce père de famille de 39 ans est décédé moins de deux semaines après avoir contracté le Covid-19. Avec sa fiancée, Jessica DuPreez, ils avaient décidé d’attendre une année avant de se faire vacciner contre le virus. "Je crois aux vaccins ; je crois de tout cœur à celui-ci. Nous voulions simplement attendre un an pour voir quelles étaient les réactions de chacun", a expliqué la jeune femme dans les médias.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Je le crie avec force : la vaccination est une obligation"

Soins intensifs

Il y a trois semaines, la situation s’est brusquement aggravée. Michael Freedy pense avoir contracté une insolation mais, après un passage aux urgences, il est renvoyé chez lui. Testé positif au nouveau coronavirus, son état s’aggrave rapidement : "Il paniquait, disait qu'il ne voulait pas mourir et qu'il ne voulait pas laisser ses bébés sans père", se souvient sa fiancée. Une troisième fois, il se rend aux urgences car il ne parvient plus à respirer. Les médecins identifient alors une pneumonie aux deux poumons. "Je n'ai pas réalisé, lorsque je l'ai déposé aux urgences parce qu'il ne pouvait plus respirer, que c'était la dernière fois que je lui tenais la main alors qu'il était éveillé. Que je n'allais plus pouvoir le serrer dans mes bras, que je n'allais plus jamais pouvoir dormir à côté de lui."

Après une semaine intubé en soins intensifs, il décède le 29 juillet dernier. Sa fiancée raconte alors qu’il a eu des remords de ne pas s'être fait vacciner plus tôt : "J'aurais dû me faire vacciner", lui aurait-il alors écrit par message. Depuis, Jessica DuPreez a reçu sa première dose de vaccin et attend la seconde. Elle encourage maintenant tous ceux qui hésitent encore à se faire vacciner contre le virus.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles