Covid-19 : vers des jauges finalement proportionnelles dans les stades

·2 min de lecture

En commission des lois à l'Assemblée nationale, mercredi, un amendement a été voté pour que les jauges d'accueil dans les enceintes sportives ne soient plus fixées en valeur absolue, mais en fonction de la capacité maximale. La mesure doit encore être votée par le Parlement.

C'est un assouplissement espéré par les clubs. La jauge d'accueil des spectateurs dans les enceintes sportives pourrait devenir proportionnelle par rapport à la capacité maximale. Il ne s'agirait donc plus d'une jauge fixée en valeur absolue (actuellement 2.000 personnes maximum en intérieur, 5.000 en extérieur). Un amendement a été voté en ce sens mercredi soir à l'Assemblée nationale, dans le cadre de l'étude en commission du projet de loi renforçant les outils de la gestion sanitaire (le texte qui doit remplacer le pass sanitaire par le pass vaccinal).

>> Le sport face au coronavirus: les infos en direct

L'amendement a été proposé par cinq députés, dont Sacha Houlié, élu LREM de la Vienne, très au fait sur les questions de sport et de supportérisme. "C’était une question de bon sens", s'est-il satisfait dans un tweet. Cette mesure de jauge proportionnelle (qui porte aussi sur les salles de spectacle) devra toutefois être validée lors des votes prévus avec l'ensemble des élus de l'Assemblée nationale et du Sénat à partir du 3 janvier.

Avis défavorable du rapporteur

Si l'amendement a été approuvé par plusieurs députés LREM et de l'opposition, le rapporteur du texte, Jean-Pierre Pont, également issu de la majorité présidentielle, a émis un avis défavorable. Après avoir estimé que le ministre Olivier Véran partageait son propos, ce médecin de profession a expliqué sa position durant la commission: "Plus vous augmentez la possibilité aux gens de se déplacer, plus le virus va circuler. (...) Si on passe de 5.000 à 20.000 personnes, vous multipliez par quatre la circulation des gens. Comme on a un virus extrêmement contagieux, vous allez multipliez par quatre le risque de contagion". Plusieurs députés ont alors exprimé leur étonnement, estimant notamment que les jauges en valeur absolue n'étaient plus fondées avec l'existence du futur pass vaccinal. 

Le gouvernement espère que le projet de loi global sera adopté d'ici le 15 janvier. Avant cette date, la jauge d'accueil en valeur absolue reste en vigueur, notamment pour certains matchs de football de Coupe de France, prévus début janvier. Cette mesure, annoncée le 27 décembre par le gouvernement, doit débuter à partir du 3 janvier et durer pour au moins trois semaines.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Covid-19 : la lassitude des Français face aux nouvelles mesures de l'exécutif

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles