Covid-19: Israël sort progressivement de son troisième confinement ce dimanche

Mélanie Rostagnat avec AFP
·2 min de lecture
Israël allège ses mesures de confinement à compter de ce dimanche 7 février 2021 - JACK GUEZ / AFP
Israël allège ses mesures de confinement à compter de ce dimanche 7 février 2021 - JACK GUEZ / AFP

Salons de coiffure rouverts, clients de retour dans des boutiques: Israël commence ce dimanche à sortir de son troisième confinement depuis le début de la pandémie de Covid-19 sur fond d'offensive de vaccinations. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le gouvernement a en effet annoncé un allégement à partir de ce dimanche d'un confinement mis en place fin décembre pour juguler une nouvelle vague de contaminations, après celles du printemps et de la fin de l'été.

Depuis ce dimanche matin, des commerces non essentiels ont ainsi pu rouvrir et les Israéliens peuvent désormais se déplacer au-delà d'un kilomètre de leur domicile. Les réserves naturelles et parcs nationaux ont également annoncé la réouverture de leurs portes, tout comme les chambres d'hôtes, mais seulement aux familles nucléaires. Les hôtels restent quant à eux fermés et les restaurants sont de nouveau autorisés à faire de la vente à emporter mais pas à servir leurs clients sur place.

Reprise des vols internationaux le 20 février

Les vols internationaux, quasiment tous suspendus depuis le 24 janvier afin de limiter l'entrée de nouveaux variants du coronavirus, ne reprendront pas avant le 20 février à l'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv, a toutefois annoncé vendredi le gouvernement, qui maintient aussi la fermeture des frontières terrestres.

La ministre des Transports, Miri Regev, a cependant déclaré dimanche à la radio militaire que le gouvernement allait autoriser les Israéliens coincés hors du pays à revenir avec des avions spéciaux avant le 20 février.

Le cabinet doit enfin se réunir de nouveau ce dimanche pour décider de la suite des mesures de déconfinement, notamment en ce qui concerne le système scolaire, totalement fermé depuis plus d'un mois.

Près de 40% de la population vaccinée

Depuis la mi-décembre, à la faveur d'un accord avec le géant pharmaceutique américain Pfizer sur le partage de ses données médicales numérisées, Israël a vacciné plus de 3,4 millions de personnes (près de 40% de sa population), dont plus de deux millions ont déjà reçu une seconde dose.

"Les vaccins sont efficaces, ils nous permettent de sauver de nombreuses vies. Sortons prudemment du corona. Allez vous faire vacciner!", a lancé sur Twitter le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui avait déjà appelé ces derniers jours les personnes âgées de plus de 50 ans n'ayant pas encore été vaccinées à le faire.

Mais malgré les mesures de confinement et la campagne de vaccination, le mois de janvier a été le plus meurtrier depuis le début de la pandémie en Israël, avec plus de 1000 décès.

D'après le dernier bilan du ministère de la Santé, le pays de neuf millions d'habitants a officiellement enregistré plus de 686.000 cas dont 5074 morts. L'Etat hébreu enregistre actuellement une moyenne d'environ 6500 nouveaux cas par jour contre environ 8000 à la mi-janvier, selon les chiffres officiels.

Article original publié sur BFMTV.com