Covid-19 : Israël interdit l'entrée des visiteurs du Royaume-Uni, du Danemark et d'Afrique du Sud

C.Bo.
·2 min de lecture
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avant de se faire injecter le vaccin contre le Covid-19 développé par les sociétés BioNTech/Pfizer à l'hôpital Sheba, situé à Ramat Gan, près de Tel-Aviv, le 19 décembre 2020 - JACK GUEZ © 2019 AFP

Les autorités israéliennes ont annoncé interdire l'entrée sur son sol aux ressortissants étrangers en provenance du Royaume-Uni, du Danemark et d'Afrique du Sud, après la découverte d'une nouvelle souche du coronavirus dans ces trois pays.

Israël a annoncé dimanche interdire l'entrée sur son sol aux ressortissants étrangers en provenance du Royaume-Uni, du Danemark et d'Afrique du Sud après qu'une nouvelle souche du nouveau coronavirus a été détectée dans les trois pays.

Les autorités israéliennes ont également annoncé des règles strictes pour les Israéliens qui rentrent de ces pays, affirmant qu'ils seraient confinés dans des hôtels gérés par l'armée et servant de centres de quarantaine, selon une déclaration conjointe du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du ministère de la Santé.

Benjamin Netanyahu a convoqué le groupe spécial du suivi du nouveau coronavirus "pour une discussion urgente" sur la découverte de cette nouvelle souche du virus, selon le communiqué en hébreu.

Ce groupe spécial a, selon le communiqué, approuvé les "mesures immédiates pour empêcher les étrangers d'entrer en Israël, à ce stade du Royaume-Uni, du Danemark et de l'Afrique du Sud.

La nouvelle souche du coronavirus s'est propagée rapidement à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre, mais a également été détectée en Afrique du Sud et au Danemark. Baptisée "VUI 202012/01" (pour "Variant Under Investigation", variante en cours d'investigation, NDLR), elle comprend plusieurs mutations et entraînerait, selon les premières évaluations, une contagiosité accrue du virus.

"Empêcher la nouvelle souche d'arriver en Israël"

Israël n'a pas précisé la durée de la quarantaine pour ses ressortissants. Les autorités ont indiqué que les deux ordonnances entraient en vigueur immédiatement et pour les sept prochains jours.

"Le but de la décision est d'empêcher la nouvelle souche d'arriver en Israël", affirme la déclaration conjointe.

Plus de 370 000 personnes en Israël ont été testées positives au Covid-19 depuis que le premier cas a été signalé en février. Un peu plus de 3 000 personnes sont mortes dans ce pays d'environ neuf millions d'habitants.

Israël a imposé un deuxième confinement national en septembre, lorsque le pays a connu l'un des taux d'infection par habitant les plus élevés au monde.

Depuis, les restrictions ont été progressivement assouplies, mais le nombre de cas est à la hausse.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :