Covid-19 : en Isère, les dix enseignants d'une école touchés

À Grenoble (Isère), à l’école élémentaire Jean-Racine, tous les enseignants sont touchés : huit déclarés positifs au Covid-19, deux autres cas contact. Les premières fermetures de classe ont lieu lundi 22 mars. Mais à compter de jeudi, l’école n’accueillera plus d’enfant jusqu’au lundi 29 mars. “Il n’y a pas de tests, de prises de température, il n’y a rien. Le protocole n’est pas suivi. Et ce n’est pas du tout la faute de l’école qui n’a pas les moyens techniques ou psychologiques de suivre les enfants”, affirme Chantal Guinet Porcher, déléguée des parents d’élèves. "Beaucoup de parents refusent les tests" La gestion dans l’urgence de la situation passe mal auprès des parents d’élèves. Ils réclament que tous les enfants soient testés juste avant la réouverture des classes et se plaignent du peu d’informations qui leur sont délivré. L’école maternelle a aussi fermé ses portes mercredi. L’académie de Grenoble promet une campagne de tests salivaires sur les enfants à la réouverture. "La fermeture des écoles, c’est vraiment la dernière limite", estime le Pr Yves Buisson. “La transmission ne vient pas des écoles en général, ce n’est pas le foyer initial des contaminations. Les tests salivaires pour les enfants sont une très bonne chose, mais le taux de refus des parents est très important”, souligne l’épidémiologiste.