Covid-19 : inquiétude des médecins face au recul de la vaccination pour les autres maladies

·1 min de lecture

Alors que la vaccination contre le Covid-19 se poursuit et concentre l’attention, les professionnels de santé s’inquiètent du recul de la vaccination pour d'autres maladies comme la rougeole ou encore l'hépatite B. L’injection des vaccins "de routine" aurait chuté de 10% depuis le début de l’épidémie de Covid-19.

La vaccination anti Covid-19 se poursuit en France, au détriment des vaccins dits "de routine". En effet, l’utilisation des vaccins contre les autres maladies auraient chuté de plus de 10% entre les mois de février 2020 et février 2021, selon les chiffres du Groupement pour l’élaboration et la réalisation de statistiques, et cette baisse pourrait s'aggraver dans les prochaines semaines.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 22 mai

Incertitude croissante à l'égard des vaccins

Ce phénomène inquiète les professionnels de santé. Au total, plus de 10% des vaccinations contre la rougeole, les oreillons et la rubéole chez les enfants ont pris du retard, et le vaccin contre l'hépatite B accuse lui aussi une baisse de 20%.

Pour Chantal Raherison-Semjen, présidente de la Société de pneumologie de langue française interrogée par Europe 1, il y a deux raisons principales à cela : "On ne parle que du Covid, donc les patients sont vaccinés contre le Covid, mais pour le reste, on a un peu oublié", explique-t-elle. "Ensuite, à cause de l'incertitude sur la vaccination, les questions, les discussions d'experts, ça a jeté un doute et certains patients se demandent si les autres vaccins en valent la peine."

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Réouverture des terrasses : quel risque de contamination au Covid en extérieur ?

> "J'ai peur..." : le syndrome de la cabane, ou la crainte de reprendre une vie normale

> Covid : les pays qui ont fait l'inverse de nous "ont été ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles