Covid-19 : cette inquiétude pas anodine à quelques jours des Législatives et des JO de Paris 2024

Le vendredi 26 juillet 2024, Paris va accueillir les Jeux Olympiques. Pendant quelques jours, la France sera le centre du monde. Des milliers d’étrangers vont faire le déplacement jusqu’à l’Hexagone. Mais voilà qu’une menace pèse sur l’événement sportif. En effet, ce lundi 17 juin 2024, l’infectiologue Benjamin Davido a indiqué que le virus du Covid-19 est toujours bien présent en France. Santé publique France a alerté sur les hausses d’infections. "Les recours pour suspicion de COVID-19 continuent leur augmentation depuis huit semaines", précise l’organisme. Pire encore, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) constate un rebond du SARS-COV-2 généralisé après "une longue période de faible activité".

Le Covid va-t-il empêcher les JO de se dérouler normalement ?

Une circulation du virus qui serait assez logique pour l’OMS puisque le Covid est une maladie qui "continue de circuler et d'évoluer". "Comme détaillé dans les précédentes analyses de risque, ces mutations lui confèrent un échappement à la neutralisation par les anticorps, mais aucun signal préoccupant en termes de sévérité ne lui a été associé", analyse SPF. Pour l’infectiologue, ce rebond s’inscrit aussi dans la perte des réflexes des Français. "On a perdu le réflexe, lorsqu'on est malade, de se masquer, et tout simplement de se dépister pour éviter de contaminer des gens et créer des clusters".

Des cas en hausse

La circulation (...)

Lire la suite sur Closer

Prince William : aucun passe-droit pour lui au mariage de Hugh Grosvenor, ce détail le prouve
Aîné, cadet ou benjamin… Voici celui au QI le plus élevé dans une fratrie
Jordan Bardella répond à cette critique de Nicolas Sarkozy qui pèse lourd, et il n’y va pas de main morte
Mois des Fiertés : 5 livres incontournables qui célèbrent la communauté LGBTQ+
Allaitement : quels sont les meilleurs régimes ?