Covid-19 : une injection unique recommandée pour les anciens cas positifs

Les personnes ayant déjà contracté le Covid-19 pourraient ne recevoir qu’une dose de rappel d’un vaccin, ce qui serait suffisant. C’est la recommandation émise vendredi 12 février par la Haute Autorité de santé et rapportée par France 2. Elle se base sur des études françaises, américaines et italiennes "qui disent qu’entre trois et six mois après avoir été infecté par le coronavirus, notre organisme a suffisamment d’anti-corps. Il n’est donc pas nécessaire de faire une première injection de vaccin", explique le journaliste France Télévisions, François Beaudonnet. Un procédé pratique logistiquement "Ce qui est sûr, c’est qu’avoir à faire une dose, au lieu de deux, pour des centaines voire des millions de personnes, au moment où ces doses viennent à tarder à arriver en France, cela sera une excellente nouvelle", ajoute le journaliste. On ignore cependant pour l’instant si le gouvernement va suivre cette recommandation de la Haute Autorité de santé.