Covid-19: une information judiciaire ouverte après la mort d'une pensionnaire d'un Ehpad à Sèvres

Jeanne Bulant avec AFP
·1 min de lecture
25% des professionnels travaillant en Ehpad et 65% des résidents souhaitent se faire vacciner selon une enquête menée par la Fnadepa auprès de ses établissements adhérents - GEOFFROY VAN DER HASSELT © 2019 AFP
25% des professionnels travaillant en Ehpad et 65% des résidents souhaitent se faire vacciner selon une enquête menée par la Fnadepa auprès de ses établissements adhérents - GEOFFROY VAN DER HASSELT © 2019 AFP

Une information judiciaire a été ouverte vendredi à la suite du décès en avril dernier d'une pensionnaire atteinte du Covid-19 dans un Ehpad de Sèvres (Hauts-de-Seine), a appris l'AFP auprès du parquet de Nanterre.

Cette information judiciaire a été ouverte pour "homicide involontaire aggravé" et "non-assistance à personne en danger", a encore indiqué le parquet, confirmant une information du Parisien.

Des manquements dans la prise en charge?

En novembre dernier, une autre information judiciaire avait été ouverte contre X pour "homicide involontaire par manquement délibéré d'une obligation particulière de prudence" et pour "non-assistance à personne en danger" après qu'une femme de 96 ans atteinte du Covid-19 est décédée dans une maison de retraite des Hauts-de-Seine appartenant au groupe Korian. Cette information judiciaire est toujours en cours, a précisé vendredi le ministère public à l'AFP.

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus en France, de plus en plus de familles endeuillées saisissent la justice pour dénoncer des manquements dans la prise en charge de leurs proches.

Certaines familles se sont réunies depuis mai dans une association baptisée 'Collectif 9471...' - en référence au nombre de morts recensés dans les Ehpad au 5 mai 2020, jour de la création de l'association.

Article original publié sur BFMTV.com