Covid-19 : infirmiers et aides-soignants encore très vaccino-sceptiques

·1 min de lecture

Alors que l’Ordre des médecins a demandé mardi 26 janvier d'accélérer la vaccination contre le Covid-19 de tous les soignants "sans critère d’âge ni de comorbidités", une nouvelle étude de Santé publique France révèle qu'ils sont encore nombreux à y être opposés.

L'apparition de plusieurs foyers de contamination dans le nord de la France fait de nouveau émerger la question de la vaccination des soignants. Après un appel à la vaccination de "tous les soignants" du président de la Ligue contre le cancer, le Conseil national de l'Ordre des médecins a dit vouloir "accélérer" leur vaccination. Dans un communiqué de presse, l'institution a appelé à vacciner les soignants "sans critères d'âge, ni de comorbidités", alors que les personnels à risque ont commencé à sauter le pas un peu partout en France. "Il est essentiel que les capacités de soin puissent continuer à être pleinement mobilisées, et que la contamination de soignants de première ligne ne compromette pas la sécurité des patients".Reste pourtant à convaincre encore une bonne partie d'entre eux. D'après une étude parue ce mercredi 27 janvier sur le site de Santé publique France, les intentions vaccinales des soignants ne vont pas toutes dans le même sens.Mêmes intentions que pour la grippeL'étude réalisée depuis l'été 2020 s'est d'abord concentrée sur les intentions de vaccination des soignants contre la grippe. Un enjeu de la crise sanitaire pour éviter que les hôpitaux ne soient aussi assaillis par des malades...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Fin de la mission d'information sur le covid à l'Assemblée : "La culture parlementaire est absente de cette majorité"

Démission de Giuseppe Conte : en pleine crise du Covid, les Italiens sans gouvernement

Isère : 12 mois de prison ferme pour l'organisation de soirées clandestines en plein Covid

Allergies, maladies auto-immunes... Quels sont les effets indésirables du vaccin Covid-19 ?

Précaires, sans emploi ou en quête de sens : ces (autres) jeunes qui en bavent à cause du Covid