Covid-19 : des indemnisations renforcées pour les stations de ski

Dans la station de Saint-François-Longchamp, dans les Alpes, c’est le soulagement pour certains professionnels de la montagne. L’annonce du gouvernement des mesures de soutien pour le secteur était jugée plus que nécessaire. "C’est une bonne nouvelle si cela ne reste pas qu’au titre d’annonce. Après, ils parlent d’indemnités, je parlerai de dédommagement : ils nous ont quand même coupé toute la saison", indique Brigitte Ravoire, commerçante. Commerçants, artisans, saisonniers, tous attendent de savoir quand et comment ces sommes seront versées. Selon certains, ces aides limiteront la casse, sans plus. "Il faut quand même prendre cela avec parcimonie parce qu’effectivement l’enveloppe globale de ces indemnisations représente moins de 50% de notre chiffre d’affaires", indique Patrick Provost, directeur à l’École du ski français et maire de Saint-François-Longchamp (Savoie). "Une catastrophe économique" La station de ski d'Isola 2 000, dans les Alpes-Maritimes, emploie habituellement 800 saisonniers. Aujourd’hui à peine 10% sont embauchés pour seulement quelques heures par jour. Les récentes annonces ravivent la colère des professionnels. "Pour nous, cela va être une catastrophe économique. Pour l’instant, on n’a aucune promesse sur les aides à venir, pour combler ce manque, d’autant plus que l’on n’a encore rien touché par rapport aux aides qui devaient arriver en décembre", indique Olivier Sylvestre, gérant du magasin Quartz Sports.