Covid-19 en Inde : une situation catastrophique à New Dehli

Ces dernière 24 heures, plus de 300 000 contaminations ont été enregistrées en Inde, forçant la France a appliquer une quarantaine obligatoire de dix jours pour tous les voyageurs débarquant d'Inde sur le territoire. Selon la journaliste Angélique Forget, qui témoigne de la situation depuis New Dehli pour le 20 Heures de France 2, "on a le sentiment que les autorités ne maîtrisent plus rien, que l'épidémie est hors de contrôle (...) certains parlent d'immunité collective". Ce qui n'est plus du tout le cas, déplore-t-elle. "Les hôpitaux débordent" La cause est vraisemblablement un nouveau variant indien doublement mutant, plus contagieux et plus résistant aux anticorps. On ne sait pas s'il est plus mortel. "Le système de santé indien est au bord de l'explosion, les hôpitaux débordent" explique Angélique Forget. La journaliste fait état d'une situation catastrophique à New Dehli, la capitale. "On ne compte plus le nombre de patients qui cherchent désespérément un lit pour être soignés." La capitale est en tel manque d'oxygène que certaines bouteilles peuvent atteindre plus de 1 000 euros de prix de vente sur le marché noir.