Covid-19 : les inégalités d'accès au vaccin sont accentuées par la fracture numérique

franceinfo
·1 min de lecture

Devant le seul centre de vaccination contre le Covid-19 de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), Samira est venue avec ses parents pour qu'ils se fassent vacciner. Ils ont plus de 75 ans, et c'est elle qui leur a pris un rendez-vous en ligne. "Ce sont des personnes qui sont illettrées et qui n'ont pas internet à la maison, explique-t-elle. Par chance, j'habite à côté de chez mes parents, et je m'occupe de prendre leurs rendez-vous."

>> Suivez l’évolution de l'épidémie de Covid-19 en France et dans le monde grâce à nos infographies

Lundi 15 février, près de 2,5 millions de personnes ont reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid-19 en France. Pour le moment, la vaccination est notamment réservée aux plus de 75 ans et aux personnes avec des facteurs de comorbidités. Mais certains de ces publics, pourtant prioritaires, n'y ont pas accès à cause notamment de la fracture numérique. Samira regrette que la vaccination ne soit pas plus accessible : "C'est un grand problème surtout dans des quartiers comme celui-ci en banlieue ou justement il y a beaucoup de personnes non seulement qui sont illettrées, mais aussi il y certaines personnes âgées qui ne maîtrisent pas internet."

80% des patients ne viennent pas de La Courneuve

Pour y remédier, la mairie a mis en place un système de rendez-vous par téléphone. Zaza et Claudie, 79 et 81 ans, viennent pour leur première injection. "J'ai appelé le centre, explique l'une d'elle. J'ai mis quand même deux jours pour les avoir. Au final, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi