Covid-19 : immersion dans l'hôpital de Valenciennes

À l'hôpital de Valenciennes (Nord), les soignants ne se demandent même plus quand et comment frappera la deuxième vague. Ils se contentent d'y faire face. Aujourd'hui, 150 patients atteints du Covid-19 sont hospitalisés ici, soit une augmentation de 160% en deux semaines. Un protocole lourd à respecter C'est le premier jour du docteur Jeanne Zaoui dans l'unité Covid. Cette gynécologue de la maternité est venue en renfort. Elle n'a pas vécu la première vague, et découvre la lourdeur du protocole. "Nos consultations de gynécologie ont été déprogrammées au fur et à mesure, je me suis portée volontaire pour venir voir comment je pouvais aider à la hauteur de mes compétences", confie-t-elle. Avec un autre médecin, ils vont examiner une patiente de 65 ans, arrivée cinq jours avant. Son état se détériore. Elle a été mise sous oxygène. Les médecins veulent envisager un traitement à base de cortisone. Malgré tout, à Valenciennes comme ailleurs, il y a des raisons d'espérer. Un patient de 66 ans, dans l'unité Covid, estimée comme une personne à risque à cause de son âge et de ses antécédents médicaux, pourra enfin sortir mardi 3 novembre.