Covid-19 : Ile-de-France, Aube, Rhône... voici où la situation continue de se dégrader

·1 min de lecture

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent : le coup de frein de la vaccination en France, marqué par la suspension des produits d'AstraZeneca, arrive au moment où la France vit une nouvelle dégradation de sa situation sanitaire. Le nombre de cas positifs quotidiens est repassé lundi au-dessus de la barre des 24.000, en moyenne sur les sept derniers jours, en hausse de 13% en une semaine. Il n'y avait plus eu autant de contaminations quotidiennes depuis le second confinement en novembre. Des cas qui se traduiront ces prochains jours par une pression accrue sur le système de santé, alors que le nombre de patients en réanimation est déjà à un seuil inquiétant (4.219 lundi), avec une cinquantaine de lits supplémentaires occupés chaque jour. 

De nouvelles décisions devraient être prises ces prochains jours, comme l'a indiqué lundi Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat reçoit mardi après-midi une délégation du Conseil scientifique, a indiqué l'Elysée, pour faire le point à la veille d'un Conseil de défense décisif. Des nouveaux confinements régionaux seront-ils décidés, après le littoral des Alpes-Maritimes, l'agglomération de Dunkerque (Nord) et le Pas-de-Calais? On fait le point sur la situation épidémique.

L'Ile-de-France, le point noir 

Pas de confinement? Confinement le week-end? Confinement tout court? Les autorités hésitent depuis plusieurs semaines déjà sur le sort à réserver à la région capitale pendant que la crise, elle, s'accentue. Les hôpitaux franciliens ont dépassé lundi leu...


Lire la suite sur LeJDD