Covid-19 : "Idées noires, tristesse constante, les étudiants nous appellent à l'aide", alerte un médecin spécialisé

franceinfo
·1 min de lecture

Quatre-vingt pour cent des jeunes de 15 à 30 ans disent avoir subi des préjudices importants du fait de la crise sanitaire du Covid-19, que ce soit sur le plan de leurs études, de leur emploi ou de leur vie affective, selon un sondage Odoxa-Backbone consulting pour franceinfo, le Figaro et France Bleu publié mardi 19 janvier. "Les étudiants consultent depuis le mois de mars pour des états anxieux", a expliqué mercredi sur franceinfo la Dr. Caroline Combes, médecin-directrice du centre de santé étudiant à l’université Claude Bernard Lyon 1.

>> "On se sent comme dans une boîte dont on ne peut pas sortir" : le témoignage d'une étudiante.

franceinfo : Comment se traduit ce malaise chez les jeunes ?

Dr. Caroline Combes : Les étudiants nous appellent à l'aide. Ils consultent depuis le mois de mars pour des états anxieux. Cela s'est un peu amélioré à la rentrée de septembre-octobre et actuellement on constate plus des symptômes en lien avec la dépression. Perte de l'élan vital, perte du sentiment d'accomplissement personnel, des idées noires, une tristesse constante, une perte d'intérêt dans les activités qu'ils aimaient habituellement et pour certains des crises suicidaires qui nécessitent des hospitalisations et pour d'autres, décompensations de pathologies psychiatriques (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi