Covid-19 : les hospitalisations stables, les cas augmentent

·1 min de lecture
Dimanche, 7 183 personnes étaient hospitalisées en raison du Covid-19, dont 23 patients admis au cours des dernières 24 heures.
Dimanche, 7 183 personnes étaient hospitalisées en raison du Covid-19, dont 23 patients admis au cours des dernières 24 heures.

C?est une nouvelle qui donne espoir. Dimanche 11 juillet, le nombre de personnes hospitalisées dans le cadre d?une contamination au Covid-19 était stable. Comme la veille, 7 183 personnes étaient hospitalisées, dont 23 patients admis au cours des dernières 24 heures. Par ailleurs, les soins critiques accueillaient 947 patients malades du Covid-19, avec quatre nouvelles admissions depuis samedi. Cet indicateur clé, qui avait culminé à 6 000 patients au pic de la troisième vague fin avril, est passé sous la barre des 1 000 mercredi.

Toutefois, ces données sont à nuancer, car la propagation du variant Delta fait craindre un rebond de l?épidémie, selon des chiffres publiés dimanche par Santé publique France. Le nombre de contaminations a en effet tendance à progresser, faisant craindre une quatrième vague. Après une baisse au mois de juin, les contaminations sont en effet reparties à la hausse depuis plusieurs jours sous la poussée du variant Delta, plus contagieux que les souches précédentes du virus.

Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes testées positives sur l?ensemble des personnes ayant réalisé un test, s?élève à 1,2 % (1,1 % la veille). En outre, 35 788 198 personnes ont reçu au moins une dose depuis le début de la campagne de vaccination, soit 53,1 % de la population totale et 27 385 182 personnes sont entièrement vaccinées, soit 40,6 % de la population totale. Le chef de l?État, Emmanuel Macron, doit s?adresser lundi soir aux Fran [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles