Covid-19 : la Haute Autorité de santé valide les tests salivaires sous conditions

Analyser la salive à l’aide d’un écouvillon ou en crachant dans un récipient, telle est la nouvelle arme des biologistes pour traquer le Covid-19. Jeudi 11 février, la Haute Autorité de santé a autorisé cette méthode de dépistage, sous conditions. En effet, cette technique est plutôt aisée ; les scientifiques la préconisent donc pour les tests de masse, par exemple en Ehpad, pour les soignants ou dans les écoles. 85% d'efficacité De son côté, le gouvernement veut aller vite pour ralentir l’épidémie. "Les laboratoires se préparent, nous travaillons avec eux depuis des semaines", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran. Mais jusqu’à maintenant, les scientifiques s’interrogeaient sur l’efficacité de ces prélèvements salivaires. A priori, la fiabilité s’élèverait à 85%. À titre de comparaison, les tests PCR ont une efficacité de 98%. Quant aux tests antigéniques, leur efficacité atteint "seulement" 80%. Pour l’épidémiologiste Catherine Hill, 85% est un chiffre suffisant.