Covid-19 : la hausse du nombre de patients en réanimation inquiète

Le service de réanimation de l'hôpital Saint-Joseph, à Paris, vient d'accueillir sa 19e patiente ; il n'y a désormais plus qu'une place disponible. Le chef du service ignore comment il fera pour accueillir de nouveaux patients dans les prochains jours. "Ouvrir des lits ne suffit pas, il nous faut du personnel avec des compétences de réanimation, c'est extrêmement difficile à trouver", déplore le docteur Cédric Bruel, chef du service réanimation. Une flambée liée au variant anglais Partout en France, la pression sur les services de réanimation est de plus en plus forte : 4 219 patients sont actuellement pris en charge, soit une hausse de presque 10 % en une semaine. La vaccination ne produit pas encore d'effets car les plus âgés vont traditionnellement peu en réanimation. En revanche, l'effet de cette vaccination semble apparaître sur les hospitalisations, qui restent stables depuis plusieurs jours. La flambée de l'épidémie est liée au variant anglais, plus transmissible, et désormais responsable de 70 % des contaminations. Alors, de nombreux médecins plaident pour un reconfinement, notamment en Île-de-France, où le nombre de patients présents en réanimation a dépassé le pic de novembre.