Covid-19 : la HAS recommande de vacciner l'entourage des personnes les plus fragiles

·1 min de lecture

Protéger les personnes à risque des formes graves est l'objectif prioritaire de la HAS. La prochaine étape, selon la Haute autorité de santé est de permettre à l'entourage des personnes fragiles d'être vacciné, a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Si la vaccination contre le Covid protège des formes graves, "des données préliminaires suggèrent également des effets sur le risque de transmission du virus", souligne la HAS. Bien que partielles, ces données encourageantes permettent à la HAS d'ajuster sa stratégie vaccinale et de recommander la vaccination de l'entourage de certaines personnes fragiles. La recommandation concerne tout particulièrement l'entourage des personnes immunodéprimées, âgées, en perte d'autonomie, en situation de handicap, souvent encadrées par des proches aidants ou encore des professionnels du secteur de la santé et du secteur médico-social.

La stratégie cocooning

La priorité absolue concernerait les patients immunodéprimés : "des personnes transplantées d'organes solides ou de cellules souches hématopoïétiques, sous chimiothérapie lymphopéniante, recevant un traitement par anti-CD20 et personnes dialysées chroniques, sous immunosuppresseurs ne relevant pas de ces catégories ou porteuses d'un déficit immunitaire primitif, après avis spécialisé".

Car, rappelle la HAS, ces patients sont doublement vulnérables. Même vaccinés, la protection ne serait pas suffisante. Pour l'optimiser, il faudrait que les adultes et enfants (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Nouvel espoir dans la vaccination contre le paludisme
DIRECT Covid-19 en France ce 3 mai : chiffres, annonces
Myocardite : de quoi s'agit-il exactement ?
Covid-19 : le R0 est inférieur à 1 pour la deuxième semaine consécutive
L'alcoolisme chez les femmes, toujours tabou mais bien réel