Covid-19 : la HAS recommande de ne proposer qu'une dose de vaccin pour les personnes ayant déjà été infectées

·1 min de lecture

Une seule dose pourrait suffire. La Haute-autorité de Santé (HAS) a recommandé vendredi de ne proposer "qu'une seule dose de vaccin" contre le Covid-19 aux personnes ayant "déjà fait une infection". "Les personnes ayant déjà été infectées conservent une mémoire immunitaire, précise l'autorité sanitaire dans son communiqué. La dose unique de vaccin jouera ainsi un rôle de rappel." Et ce peu importe la variété du vaccin. Actuellement trois vaccins sont disponibles en France : Pfizer/BioNTech, Moderna et AstraZeneca/Oxford, qui sont injectés sous forme de deux doses.

Un délai idéal entre 3 et 6 mois. L'autorité sanitaire considère que les personnes infectées par le Covid-19, symptomatiques ou non, sont protégées pendant au moins trois mois par l'immunité "post-infectieuse". Au-delà de six mois après l'infection, les données sur la question de l'immunité sont encore trop faibles, même si les études progressent. Dans un principe de précaution, la HAS recommande une vaccination dans un délai idéal entre 3 et 6 mois après l'infection, pour les personnes susceptibles de développer des formes graves de l'infection : âge, comorbidité. Toutefois, quelle que soit l'ancienneté de l'infection, le principe d'une dose unique pour les patients déjà infectés resterait efficace. Le délais est moins important si ces patients sont peu à risques par exemple. Les règles de priorités (âge, facteurs de risques) restent inchangées. 

Lire aussi - Fièvre, fatigue... Les effets secondaires du vaccin Ast...


Lire la suite sur LeJDD