Covid-19 : les habitants de Mayotte sont reconfinés

Vendredi 5 février, les habitants de Mayotte se sont rués dans les magasins pour faire des provisions avant l'entrée en vigueur du confinement à 18 heures, heure locale. Il durera au minimum trois semaines. Tous les commerces non-essentiels et les écoles devront fermer, tandis que les restaurants devront se contenter de la vente à emporter. 440 cas pour 100 000 habitants Cette décision radicale s'explique par une situation épidémique hors de contrôle. À Mayotte, les hôpitaux sont saturés, remplis de malades du Covid-19. Le taux d'incidence a été multiplié par neuf, avec 440 cas pour 100 000 habitants, soit deux fois plus qu'en métropole. Cette seconde vague est marquée par la forte présence du variant sud-africain. 78 cas ont déjà été recensés. "Il touche des gens plus jeunes, avec des formes graves chez des gens jeunes. On a même eu des décès de personnes qui avaient à peine 25 ans", rapporte Dominique Voynet, directrice générale de l'Agence régionale de santé de Mayotte. "C'est une population qui vivait déjà sous couvre-feu depuis plusieurs semaines, des communes étaient déjà confinées", précise le journaliste Misbahoudine Bacar, en direct de Mamoudzou.