Covid-19 : les hôpitaux vont-ils connaître une nouvelle pénurie de masques et de médicaments lors de la seconde vague ?

Vincent Matalon
·1 min de lecture

"Ces gens n'ont jamais rien planifié ni organisé ! On leur disait : 'Il y a la possibilité d'une deuxième vague'. Qu'ont-ils fait pour s'y préparer ? Rien, absolument rien !" Invité de France Inter, lundi 26 octobre, Jean-Luc Mélenchon n'a pas masqué son agacement au moment d'évoquer l'action du gouvernement face à la nouvelle vague de contaminations au Covid-19 qui frappe la France. "De nouveau, nous allons avoir pénurie de masques dans les hôpitaux. De nouveau, pénurie de gants. De nouveau, pénurie de blouses. De nouveau, pénurie de médicaments. (...) Pourquoi n'ont-ils rien organisé ?", s'est interrogé le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale.

Alors que le nombre d'hospitalisations liées au coronavirus augmente jour après jour, l'ancien candidat à l'élection présidentielle a-t-il raison de tirer la sonnette d'alarme concernant les médicaments et équipements de protection à la disposition des hôpitaux ?

Une situation critique au printemps

Petit retour en arrière. En mars, lorsque la France prend de plein fouet la première vague de contaminations au Covid-19, le personnel hospitalier fait rapidement face à une importante pénurie de masques, faute de stock stratégique suffisant. Qu'il s'agisse de modèles FFP2, qui protègent le porteur contre l'inhalation (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi