Covid-19 : les hôpitaux saturés, des transferts de patients se multiplient

Face à l’épidémie de Covid-19, les hôpitaux sont toujours plus sous tension en France. Mercredi 10 mars, une ambulance a quitté Dunkerque (Nord), direction la Belgique avec un patient Covid à son bord, faute de place en réanimation dans la région. C’est la première évacuation sanitaire en direction de la Belgique, qui se dit prête à accueillir d’autres patients. Les transferts de malades du Covid se multiplient ces dernières semaines. En un mois, plus d’une centaine de patients ont été transférés de Dunkerque vers d’autres établissements. Des transferts difficilement réalisables En Ile-de-France, la situation inquiète également : les services de réanimation sont au bord de la saturation. La courbe ne cesse de grimper, avec 1 032 patients Covid pris en charge au mercredi 10 mars, qui occupent 90 % des lits de réanimation. "Nous avons fait le point ce matin avec l’ensemble des Samu qui coordonnent les grandes zones de défense, et il n’y a pas de possibilité aujourd’hui pour une région d’accueillir facilement 24, 25 patients qui viendraient de l’Ile-de-France", rapporte François Braun, président de Samu-Urgences de France. Avec plus de 30 000 contaminations les dernières 24 heures, la situation risque encore de s’aggraver dans les prochaines semaines.