Covid-19 : dans les hôpitaux, les patients admis sont de plus en plus jeunes

Le service de réanimation du CHU de Poitiers (Vienne) est complet mardi 27 avril. Les 15 box sont tous occupés par des malades du Covid-19, intubés et très surveillés. Certains sont arrivés ce week-end, lors d’un afflux sans précédent de patients. "Nous avons connu une accélération des entrées de façon très importante ce week-end, avec une douzaine d’entrées de nouveaux patients Covid, alors que nous n’en avions plus depuis quelques jours", indique le Pr Arnaud Thille, chef du service de réanimation du CHU de Poitiers. Manque de personnel Beaucoup d’entrées, mais aussi des profils particuliers, comme Ludivine, 39 ans, sans pathologie particulière. Jeudi 22 avril, des symptômes suspects la contraignent à se rendre au CHU de Poitiers. "Je toussais tout le temps, je tirais au cœur, je n’arrivais plus à respirer. Je suis arrivée aux urgences", indique Ludivine. Elle n’est pas la seule trentenaire atteinte du Covid-19 : trois autres trentenaires enceintes sont aidées pour respirer. Un homme de 40 ans est aussi pris en charge dans ce service. La situation est très tendue au CHU, une réunion de crise n’a pas permis pour l’instant d’ouvrir d’autres lits pour les prochaines 24 heures par manque de personnel.