Covid-19 : les hôpitaux lyonnais toujours sous tension

À l'hôpital Lyon Sud (Rhône), une salle de réveil de bloc opératoire a été transformée en unité de réanimation, aménagée pour six patients atteints de formes graves du Covid-19. La situation dans cet établissement est toujours compliquée. Il a fallu réquisitionner des salles d'opérations et les transformer pour accueillir des patients. Le nombre de lits a plus que doublé pour faire face à la troisième vague de l'épidémie : 60 patients contre 24 en temps normal. Des soignants d'autres services en renfort Chaque jour, des soignants d'autres services viennent en renfort. Une infirmière a dû ainsi se former aux gestes de la réanimation. "Moi, je suis infirmière instrumentiste, donc en temps normal, je passe les instruments aux chirurgiens, explique Valérie Gourdin. Donc là, on est reconfrontés aux soins avec les patients, et c'est vrai que ce n'est plus du tout le même travail. Et on se projette un peu : on se dit que ça pourrait être nos proches à la place de ces gens. Moralement, ce n'est pas toujours facile."