Covid-19 : les hôpitaux corses sous tension, le taux d’incidence monte en flèche

·1 min de lecture
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Un taux exponentiel. En Corse , le taux d’incidence est de 2.444 pour 100.000 habitants, soit une augmentation de plus de 135 % en une semaine. "La situation est préoccupante", estime Philippe Mortel, directeur de cabinet de l’Agence régionale de santé de Corse, alors que la vague Omicron du coronavirus déferle sur l’île. "Les 15/39 ans sont particulièrement touchés : 4% des jeunes ont été atteints en une semaine par le virus Omicron", détaille-t-il au micro d'Europe 1. Il s'inquiète également de "conséquences qu'on ne connaît pas encore sur les personnes plus âgées", alors qu'"en Corse, 50.000 personnes ont plus de 70 ans".

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Sur l’île, les personnes âgées sont beaucoup moins vaccinées que sur le continent. La crainte, c'est une saturation des hôpitaux. "Nous ici en Corse-du-Sud, nous sommes le seul hôpital public qui reçoit des cas de Covid", explique Jean-Luc Pesce, directeur de l’hôpital d’Ajaccio, dont les capacités sont réduites. "On a des ressources humaines qui, déjà avant cette cinquième vague, étaient épuisés, physiquement et moralement." Désormais, l'hôpital a de moins en moins de personnel "parce que de plus en plus sont des Covid avérés" d'après le directeur.

La troisième dose ne prend pas sur l'île

Actuellement 100% des personnes hospitalisées en soins critiques, soit en réanimation ou en soins intensifs, ne sont pas vaccinées ou n’ont pas reçu leur dose de rappel . "La vaccination avait ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles