Covid-19 : les hôpitaux anglais sont sous tension

L’Europe entière est touchée par la pandémie de Covid-19. Bien qu’elle utilise un deuxième vaccin (AstraZeneca), l’Angleterre a été forcée de se reconfiner à cause de l’explosion des cas due à la nouvelle souche du virus. 60 000 nouveaux cas ont été recensés, mardi 5 janvier. Les hôpitaux britanniques, sous tension, lancent un véritable SOS. Dans l’hôpital St George (Londres), le personnel médical a improvisé un déménagement pour pouvoir accueillir plus de malades. Des soignants inquiets "Ici, c’était notre unité de soins intensifs en cardiologie avec 21 lits. Mais, depuis début décembre environ, cette salle est dédiée uniquement au Covid", témoigne Paul Randall, infirmier en chef. L’établissement a ainsi doublé son nombre de lits mais cela ne suffit pas toujours. Le directeur médical de l’hôpital, Dominic Spray, révèle que les soignants sont également forcés d’annuler des opérations pour des cancers.