Covid-19 : les hôpitaux adaptent leur matériel pour mieux soigner les personnes souffrant d’obésité

Solenne Le Hen
·1 min de lecture

Depuis un an, les hôpitaux ont dû faire face à un afflux de malades atteints du Covid-19 en surpoids ou souffrant d'obésité. Emmanuel Macron a d'ailleurs annoncé que la vaccination serait élargie aux personnes obèses de 18 à 49 ans à partir du samedi 1er mai. Pour mieux les soigner, les hôpitaux adaptent notamment leur matériel. "Ça va jusqu’à 320 kg", indique Nata Gamatié qui met en route le nouveau lève-malade du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint Antoine à Paris. Un outil indispensable selon cette infirmière, confrontée désormais à des patients qui pèsent jusqu’à 180 kg.

"On s’est retrouvés avec des patients qu’on ne pouvait pas lever, explique l'infirmière Nata Gamatié. Même à plusieurs soignants, ça devenait trop dangereux." Parmi les patients Covid du service de l’hôpital Saint Antoine, nombreux sont ceux en surpoids, voire obèses.

De nombreux aménagements à réaliser

L'hôpital parisien a investi 50 000 euros en tout dans ce lève-personne plus adapté et également dans l’achat d’un fauteuil bariatrique très large, car les fauteuils classiques dans les chambres ne suffisaient pas toujours, explique Nathalie, infirmière : "Clairement, ils ne passaient pas et étaient complètement compressés. Je suis assez menue et je rentre à deux dans le fauteuil bariatrique. Il s’agit de fauteuil vraiment adapté, en plus il roule. Il permet vraiment d’améliorer la capacité pulmonaire parce que vous allez forcément améliorer vos échanges gazeux en étant assis qu’en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi