Covid-19 : la Guyane touchée de plein fouet par le variant brésilien

La Guyane est touchée de plein fouet par l’épidémie de coronavirus, en particulier par le variant brésilien qui représente 85 % des cas positifs détectés. En conséquence, l’hôpital de Cayenne vient de déclencher son plan blanc, rapporte France 3, jeudi 15 avril. Tout doit être prêt pour affronter la troisième vague. En une semaine, les cas ont quasiment doublé. Une jeune femme est assez préoccupée car le variant semble toucher plus aisément les jeunes. Autre problème : seuls 5 % des Guyanais sont vaccinés. Un durcissement nécessaire Par ailleurs, ce département français a 700 km de frontière avec le Brésil, où l’épidémie est totalement hors de contrôle. Alors, pour les experts, il faut agir vite. La frontière a par exemple été fermée. "Nous savons que ces différents variants, notamment le variant brésilien, ont un potentiel explosif et qu’il faut donc les maîtriser le plus tôt possible en mettant en place des mesures très fortes", juge Clara de Bort, la directrice de l’Agence régionale de santé de Guyane. De son côté, le gouvernement français refuse d’interrompre les liaisons aériennes avec la Guyane mais ceux qui arrivent en métropole doivent présenter un test négatif.