Covid-19 : une greffe de poumon sur un patient atteint du coronavirus

·1 min de lecture

L'Hôpital Foch de Suresnes (92) annonce avoir réalisé, le 1er novembre dernier, la première greffe pulmonaire sur un patient atteint du Covid. Ce patient qui avait été pris initialement en charge dans le service de réanimation du CHU de Lille, avait développé une forme gravissime d'insuffisance respiratoire, ce qui avait provoqué la destruction quasi complète de ses deux poumons.

Une opération chirurgicale unique en France

Malgré une prise en charge de plusieurs semaines, l'état du patient n'a montré aucun signe d'amélioration. Il a donc été transféré à l'Hôpital Foch, à Suresnes, afin de compléter son évaluation et étudier la possibilité de recourir à une transplantation pulmonaire.

"Le choix d'avoir recours à cette thérapeutique ultime et exceptionnelle n'est pas simple et est soumis aux résultats de nombreux examens complémentaires concordants. Ces derniers ont pour objectif de déceler les potentielles contre-indications qui provoqueraient l'échec de ce programme lourd" souligne le Pr Édouard Sage, responsable du programme de transplantation pulmonaire à l'hôpital Foch.

Des suites opératoires qui peuvent être longues

Grâce à l'expertise des équipes de cet hôpital leader de la transplantation pulmonaire (la 1000e greffe a été réalisée en mai 2020), l'opération longue et difficile s'est parfaitement déroulée. Les suites immédiates de l'opération, quelques jours après la transplantation, sont relativement simples. "Il faut cependant (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : une étude suggère de réduire le temps passé dans les lieux de contamination
Covid-19 : les purificateurs d'air sont-ils efficaces contre le coronavirus ?
Le non-respect du confinement en hausse, l'épuisement des Français aussi
Covid-19 : un nouveau décret fixe la liste des personnes vulnérables
IVG médicamenteuse : un délai rallongé pendant le confinement