Covid-19 : la gravité de l'épidémie est-elle surestimée en France ?

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

La France a recensé près de 95.000 morts liés à la Covid-19 depuis le début de la pandémie, au huitième rang mondial des pays les plus touchés. Cela représente 1.452 morts pour un million d’habitants, bien pire que l’Allemagne (912 morts/million d’habitants), la Grèce (765 morts/million d’habitants), et bien sûr, la Chine (3 morts/million d’habitants). La France serait-elle donc particulièrement nulle dans sa stratégie anti-Covid-19 ? Une nouvelle étude de France Stratégie vient remettre en cause cette idée. En analysant la surmortalité réelle entre 2016-2017 et 2019-2020, elle constate que le nombre de morts est largement sous-estimé dans de nombreux pays.

Des bilans Covid-19 largement sous-estimés dans de nombreux pays

Car, en réalité, le nombre officiel de morts Covid-19 recensés dans de nombreux pays « sont dans certains cas très éloignés de la réalité », écrit l’auteur du rapport Julien Rousselon. Les bilans en nombre de morts identifiés Covid-19 sont presque inférieurs de moitié aux excédents de mortalité constatés durant la première année de pandémie. Sur la base de comparaison de la surmortalité (ratio entre décès observés et attendus), « l’Europe apparaît comme la deuxième région du monde la moins touchée du monde après l’Extrême-Orient, et la France est en outre nettement moins touchée que la moyenne européenne ».

Surmortalité constatée dans les différents pays (comparaison du total des décès en 2019-2020 par rapport avec un prolongement de la tendance d’évolution sur les mêmes mois des années 2016-2017). © Céline Deluzarche, d’après France Stratégie
Surmortalité constatée dans les différents pays (comparaison du total des décès en 2019-2020 par rapport avec un prolongement de la tendance d’évolution sur les mêmes mois des années 2016-2017). © Céline Deluzarche, d’après France Stratégie

L’étude a passé en revue la surmortalité constatée dans 65 pays représentant 70 % des décès Covid-19 recensés par l’OMS. Selon ses conclusions, l’Amérique latine (Bolivie, Chili, Colombie, Équateur, Mexique et Pérou) est la région la plus touchée du monde, avec une surmortalité de 51,6 % en moyenne, suivie par le Proche et le Moyen-Orient (Égypte, Iran, Israël, Oman, Qatar) avec 26,5 %. L’Amérique du Nord...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura