Covid-19 : le gouvernement précise ses aides pour les secteurs touchés

·1 min de lecture

Les entreprises de l'événementiel, les traiteurs, les agences de voyages et les salles de loisirs "indoor" dont l'activité pâtit de la reprise épidémique, feront l'objet d'un "soutien spécifique" en décembre, avec une prise en charge de leurs coûts fixes si leur perte de chiffre d'affaires dépasse 50% notamment, annonce le gouvernement. "Pour le mois de décembre, les entreprises les plus affectées par la situation sanitaire pourront bénéficier du dispositif 'coûts fixes' dès lors qu'elles perdent plus de 50% de leur chiffre d'affaires et qu'elles connaissent des pertes d'exploitation (EBE négatif)", précise mardi un communiqué du ministère de l'Economie.

>> LIRE AUSSICovid-19 : «Le variant Omicron n'aura pas d'impact sur la croissance», assure Bruno Le Maire

Compenser jusqu'à 90% de la perte d'exploitation

Ce dispositif permettra de compenser 90% de la perte d'exploitation, et 70% pour les entreprises de plus de 50 salariés, poursuit-il, avec un montant "plafonné à 12 millions d'euros par groupe, sur toute la durée de la crise". Quant à l'activité partielle avec un reste à charge nul, elle est "accessible dès 65% de perte de chiffre d'affaires", complète Bercy, pour les entreprises de ces secteurs qui "connaissent un ralentissement de leurs activités" lié à "l'évolution de la situation sanitaire et aux récentes recommandations sanitaires".

Par ailleurs ces entreprises peuvent toujours bénéficier des prêts garantis par l'Etat (PGE), des plans d'apurement de dettes de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles