Covid-19 : le gouvernement maintient son cap pour les écoles

Vendredi 26 mars, Jean-Michel Blanquer a annoncé que les classes fermeraient leurs portes dès l’apparition d’un cas de Covid au sein de l’école. Du côté de Sevran (Seine-Saint-Denis), une quinzaine de membres du personnel sont tombés malades ces derniers jours selon la FCPE. Les classes ont ainsi dû être réorganisées. Certains parents d’élèves, inquiets pour la santé de leurs enfants, réclament la fermeture de l’école, au moins de manière temporaire. Le taux d’incidence a dépassé le pic de la deuxième vague Une décision que refuse de prendre le gouvernement, malgré la flambée du taux d’incidence chez les plus 0-19 ans, qui s’élève à 299 pour 100 000 habitants et vient de dépasser le pic de la deuxième vague. "Il y a une très forte transmission dans les écoles, surtout si la cantine n’est pas bien sécurisée, si les écoles sont mal ventilées", alerte le Pr Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l’Institut de Santé globale de Genève (Suisse). Du côté de Lille (Nord), les parents d’élèves d’une école recensant peu de cas positifs s’opposent à une telle décision. Dans un collège parisien, le principal plaide pour une alternance des élèves présents, comme au lycée. 3 256 classes sont actuellement fermées en France.Parmi nos sources : Covid Explorer : https://covidtracker.fr/covidexplorer/ Santé Publique France – Geodes : https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=home Ministère de l’Education nationale FCPE Ecole Marie-Curie de Sevran Pr Antoine FLAHAULT, épidémiologiste, directeur de l’institut de santé globale de Genève (Suisse) Liste non exhaustive.