Covid-19 : Le gouvernement français "n’a pas eu le courage" de dire cet été que "la situation était grave", estime un politologue

franceinfo
·1 min de lecture

Le gouvernement français n’a pas "eu le courage de dire que la situation était grave", estime mercredi 28 octobre le politologue Christophe Bouillaud, enseignant à Sciences-Po Grenoble, alors qu'Emmanuel Macron doit annoncer à 20h de nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19, avec, selon les informations de franceinfo, l’idée d’un reconfinement national de quatre semaines.

>>> Covid-19 : "Il faut des mesures radicales et je préconise un reconfinement total", estime le président de la Fédération hospitalière de France. Suivez notre direct

Le politologue souligne "l’incapacité du gouvernement à faire véritablement la guerre au virus". "L'exécutif n'a pas eu le courage de dire clairement que la situation était grave et qu'il fallait continuer de se méfier de ce virus. Il y a eu un été, il suffit de regarder autour de soi, où les bars et restaurants étaient pleins comme d’habitude." Christophe Bouillaud dénonce une forme de "grande hypocrisie de la part d'une partie des professionnels" qui assuraient que les mesures barrière étaient suivies dans les établissements. "Mais je pense que c'est vraiment parce qu'on n'a pas osé avoir un discours un peu anxiogène."

Le gouvernement aurait du agir dès l'été selon lui

L’enseignant de Sciences Po Grenoble estime par ailleurs que le gouvernement n’a pas assez communiqué durant l’été et est assez critique concernant la rentrée scolaire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi