Covid-19 : le gouvernement constate une défiance des Français envers le vaccin AstraZeneca

Dans certains centres de vaccination contre le Covid-19, les doses du vaccin AstraZeneca sont boudées par les Français. Une tendance scrutée de près par le ministère de la Santé. "Le ministère fait remonter les informations région par région. Il est difficile à dire de s'il s'agit d'un épiphénomène ou si cela touche tout le territoire. Ce qui est sûr, c'est que si des doses du vaccin AstraZeneca n'ont pas trouvé preneur, elles partiront dans d'autres centres dans les prochains jours", rapporte la journaliste de France Télévisions Chloé Tixier en duplex depuis le ministère des Solidarités et de la Santé dimanche 4 avril. Le gouvernement croit encore en ce vaccin "Jusqu'à présent, le ministère n'était pas très inquiet. La vaccination avec AstraZeneca avait même retrouvé son rythme normal depuis la reprise des injections il y a deux semaines. Pour le gouvernement, le vaccin AstraZeneca reste un outil indispensable de la campagne de vaccination", conclut la journaliste.