Covid-19 : gare à la rentrée des classes ? Jean-Michel Blanquer accusé d'être "dans le déni" !

·1 min de lecture

Alors que la France fait face à une quatrième vague de Covid-19 en bonne et due forme, sur fond de propagation du variant Delta, la rentrée scolaire s'annonce à haut risque. La circulation du virus causant la maladie "reste intense" en France, selon le point épidémiologique publié vendredi par Santé Publique France (SPF). Selon Daniel Levy-Bruhl de la direction des maladies infectieuses de SPF, compte tenu d'une faible progression du taux d'incidence (nombre de nouveaux cas sur 100.000 habitants sur 7 jours) sur la semaine du 9 août, on peut émettre l'hypothèse qu'on serait parvenu à "un mini-plateau" en métropole dans la quatrième vague de l'épidémie.

En revanche, aux Antilles, la situation est "très critique en Martinique et Guadeloupe", avec des taux d'incidence "extrêmement élevés (respectivement à plus de 1.000 et environ 2.000 cas contre 245 pour 100.000 en moyenne en métropole, ndlr), des capacités hospitalières saturées et un excès important de la mortalité". Plus de 400 personnels soignants ont été dépêchés vendredi après-midi vers la Martinique et la Guadeloupe, après l'envoi d'environ 120 autres mardi, a constaté un journaliste de l'AFP à l'aéroport. Des évacuations sanitaires vers la métropole sont en outre prévues pour tenter de désengorger des hôpitaux débordés.

>> A lire aussi - Covid-19 : les entrées à l’hôpital s’accélèrent dans la majorité des départements, notre carte de France

Les Antillais sont "en train de réaliser la sévérité de la vague et les bénéfices (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Afghanistan : comment le pays pourrait perdre des milliards de dollars à cause des talibans
Des remises de peine contre un vaccin : la surprenante idée d'une prison de Moselle
Brexit : Michel Barnier dénonce la flibusterie du Royaume-Uni sur la pêche !
Moustique tigre, punaise de lit... l'incroyable facture de ces bestioles qui ont envahi la France
111 personnes auraient bénéficié d’un faux pass sanitaire dans les Yvelines

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles