Covid-19 : garde à vue levée pour le restaurateur de Nice qui avait rouvert à ses clients

·1 min de lecture

Le restaurateur niçois de 50 ans, placé en garde à vue au commissariat après avoir ouvert exceptionnellement pour une centaine de couverts mercredi malgré l'interdiction liée au Covid, devait sortir jeudi soir, a indiqué le parquet de Nice. "Nous allons lever la garde à vue. Le mis en cause va être convoqué devant un délégué du procureur pour un rappel à la loi pour recours à un étranger sans titre", a précisé à l'AFP le procureur de la République Xavier Bonhomme.

Aucune charge contre le restaurateur

Le restaurateur, Christophe Wilson, avait été placé en garde à vue mercredi "dans le cadre d'une procédure pour emploi d'un étranger en situation irrégulière" après un contrôle de son cuisinier. Le patron du "Poppies" avait ouvert son établissement en présence de nombreux médias en se plaignant que "des centaines de personnes s'agglutinent" dans les grandes surfaces alors que lui ne peut pas recevoir ses clients. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 28 janvier

Sur le plan judiciaire, aucune charge ne devait être retenue contre lui mais "une instruction administrative visant à une fermeture du restaurant est actuellement en cours", selon la préfecture.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place pour le télétravail après le coronavirus ?

> Les adolescents sont-ils des vecteurs de contamination ?

> Les conseils d'un psychothérapeute pour traverser au mieux cette période

> Comment fonctionne "CleanCovid", la lampe anti-coronavirus

> Comment va fonct...


Lire la suite sur Europe1