Covid-19 : Gabriel Attal promet un "hommage" aux victimes, à l'approche des 100 000 morts en France

franceinfo
·1 min de lecture

Il y aura "évidemment ce moment d'hommage et du deuil pour la Nation" en faveur des victimes du Covid-19, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, mercredi 14 avril, alors que la France approche des 100 000 morts de la maladie. "Ce sont 100 000 familles endeuillées", a-t-il ajouté, précisant que le président Emmanuel Macron avait "déjà eu l'occasion d'en parler dans les Conseils des ministres", mais sans fournir de date pour un éventuel hommage national.

Plusieurs pays ont déjà organisé des moments de recueillements pour entretenir le souvenir des victimes de cette maladie : le Royaume-Uni et la Suisse, par exemple, ont observé une minute de silence, les 23 mars et 5 avril, tout comme la Chine, le 4 avril, avec une journée de deuil national.

Comme l'avait relevé L'Express, le député écologiste Mathieu Orphelin avait déposé le 6 avril une proposition de loi visant à créer une "journée nationale d'hommage aux victimes du Covid-19" tous les 17 mars, "en souvenir du premier jour du confinement en 2020". Cet élu, toutefois, n'appartient à aucun groupe à l'Assemblée nationale et n'est pas en mesure d'inscrire sa proposition à l'ordre du jour. Contacté par l'hebdomadaire, il estimait qu'il revenait "au gouvernement et à la majorité d'inscrire ce texte à l'ordre du jour des débats parlementaires au plus vite". "On verra s'il y a un hommage aux victimes, pourquoi pas", s'était contentée de répondre Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, interrogée (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi