Covid-19: le G7 promet 7,5 milliards d'euros pour la vaccination dans les pays pauvres

·1 min de lecture

Les dirigeants des pays du G7 ont évoqué la pandémie de Covid-19 et se sont plus particulièrement penchés sur la question du partage des vaccins. De nombreux dons ont été promis, la communauté internationale se mobilise pour soutenir les pays les plus pauvres à commencer par l'Afrique.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Les sept pays les plus industrialisés mettent 7,5 milliards d’euros à disposition pour le programme de vaccination Covax pour les pays les plus pauvres. Au total, plus de dix milliards ont été rassemblés dans le monde d’après la chancelière Merkel.

Le plan onusien souhaite fournir 1,3 milliard de doses de vaccins à 92 pays d’ici la fin de l’année. Les États-Unis, l’Allemagne, l’Europe ont annoncé lors de la réunion virtuelle des dirigeants du G7, comme dans la foulée lors d’un événement en ligne de la conférence sur la sécurité de Munich, des efforts supplémentaires.

Macron propose un don de 13 millions de doses à l'Afrique

L’Allemagne augmente son aide de 1,5 milliard. Joe Biden veut débloquer cette année et en 2022 quatre milliards de dollars. Emmanuel Macron présent aussi virtuellement présent à Munich a souhaité que l’Europe et les États-Unis cèdent 13 millions de doses aux pays africains pour permettre la vaccination de leur personnel soignant.

« La pandémie ne sera vaincue que quand le monde entier aura été vacciné », a estimé Angela Merkel parlant d’une « question élémentaire d’équité ». Des progrès restent à faire car 0,5% des vaccinations dans le monde ont eu lieu jusqu’à présent dans les pays les plus pauvres.